Les mots du jardin

Retrouver les mots du jardin :

LES GESTES DU JARDIN

 

BÊCHER

Aérer où retourner la terre à l’aide d’un outil adapté (bêche , fourche à bêcher ou grelinette au choix )

BINER

Aérer le sol en surface ,ôter les herbes indésirables ou griffer la croute de surface à l’aide d’une binette ou d’un sarcloir

BUTTER

Ramener la terre de chaque coté de la plante de façon à former un petit monticule appelé butte à l’aide d’une houe.

PINCER

Sectionner avec les ongles l’extrémité d’une pousse afin de faciliter la ramification de la plante .

RATISSER

A l’aide d’ un râteau ,affiner la surface du sol en ôtant les mottes et les cailloux pour faciliter les semis de petites graines .

REPIQUER

Mettre en place des plantes cultivées en pépinière,à racines nues où en mottes .

SARCLER

voir BINER

SEMER

Installer en terre des graines dans un sillon où à la volée puis les recouvrir de terre sur une épaisseur de trois fois leur hauteur et tasser légèrement.

 

 

 

LES OUTILS DU JARDIN

 

BÊCHE, FOURCHE A  BÊCHER .

Ces deux outils servent aussi bien à préparer le sol (avec où sans retournement) qu’à arracher les légumes racines (carottes, pommes de terre,etc…..) Si le sol est caillouteux, on préfèrera la fourche plus facile à utiliser.

CISAILLE A HAIES

Outil à deux mains indispensable pour couper les herbes envahissantes ou tailler les arbustes.

CROC

Outil à trois ou quatre dents recourbées utilisé pour affiner la terre après le labour. On peut aussi s’en servir pour ratisser ou sarcler.

FOURCHE

Il n’est pas indispensable de posséder une fourche au jardin .Elle peut toutefois s’avérer utile pour manipuler les paillis.

GRELINETTE

Fourche à deux manches inventée en SAVOIE par André GRELIN, cet outil très bien pensé permet de décompacter la terre sans retournement même à travers un paillis. Il peut aussi servir à l’arrachage des légumes racine.

MOTOBINEUSE

Machine à moteur destinée a labourer le sol au moyen de fraises rotatives.Il en existe de nombreux modèles thermiques où électriques adaptés à la surface du jardin.

PLANTOIR . TRANSPLANTOIR

Petits outils à main servant à l’installation dans le jardin de plantes préalablement cultivés en pot ou en pleine terre.

PELLE DE MAÇON

En plus de ses usages habituels elle servira surtout à tasser le sol après les semis.

RÂTEAU

Le râteau métallique est généralement utilisé pour affiner la terre avant un semis de graines fines. Il permet évidemment tous les usages traditionnels du râteau.

SÉCATEUR

Cet outil est indispensable pour tailler, récolter, préparer des tuteurs,ou même tout simplement cueillir des fleurs.

SERFOUETTE . BINETTE . SARCLOIR

Trois outils pour un même usage: ameublir le sol en surface et couper les herbes indésirables avant qu’elles ne grandissent trop.

SERPETTE . COUTEAU OPINEL

S’il ne vous fallait qu’ un seul outil ce serait bien celui là!!!! Ce magnifique instrument du génie Savoyard, qui se décline en de nombreuses tailles et formes, peut être mis à toutes les sauces, du jardin à la table.

 

 

 LES POTIONS DU JARDIN

 

 

CUIVRE

Le cuivre s’utilise sous plusieurs formes, principalement en pulvérisation, pour lutter contre les maladies cryptogamiques (causées par des champignons ). Toutefois il se révèle d’une grande toxicité pour les micro organismes du sol et devra donc être utilisé avec modération.Dans la mesure du possible on le remplacera par des tisanes ou des huiles essentielles.

DÉCOCTION DE PRÈLE

Excellent remède contre l’oïdium cette potion magique remplacera avec bonheur les produits à base de soufre tout en ayant l’avantage de ne rien coûter;

PAILLAGE

L’objectif premier du paillage est de protéger la structure du sol tout en empêchant l’eau de s’évaporer.La plupart des paillages présentent de plus l’avantage de nourrir les plantations par les matières que leur décomposition libère et que les micro organismes rendent assimilables par les plantes.La plupart des matières végétales broyées ou hachées sont aptes au paillage du moment que l’on les laisse sécher quelques jours avant de les epandre.

PURIN D’ORTIE

Considéré comme la panacée du jardin bio par les jardiniers amateurs le purin d’orties doit cependant être manipulé avec prudence.Il peut en effet avoir des effets désastreux surtout en pulvérisation quand il est mal dosé, mal fermenté,ou trop vieux. Le purin maison ne devra être utilisé qu’en arrosage, comme engrais, de cette façon les risques de toxicité sont minimes.

SAVON NOIR

Dilué à cinq ou six pour cent, il peut aider les prédateurs à lutter contre une invasion de pucerons ou de cochenilles.On pourra aussi utiliser du lait entier avec le même résultat.

 

Be Sociable, Share!