AUJOURD’HUI J’AI PROMENE LE CHIEN

24 octobre 2018 Le gênant vert Au jour le jour

Certains jours on a bien raison de regarder où l’on met les pieds.
Tapis dans l’herbe humide quelques boules de neige (agaric jaunissante ) me faisaient de l’œil , fraiches et immaculées comme au premier matin du monde .
Je me suis penché sur elles pour les cueillir délicatement, on ne refuse pas une telle offrande. J’ai toute fois pris soin de laisser la plus grosse pour que l’avenir ne se désespère pas.

 

Quelques heures plus tard,je suis tombé (mais non c’est juste une image ) sur ces touffes d’armillaires au pied d’une haie.Si ce n’est pas de très bon augure pour l’avenir des arbres, je ne vais pas me priver de m’en délecter

 

 

Il y a des jours comme ça……

 

 

.

 

Be Sociable, Share!

Les commentaires sont fermes.