LA CHAYOTTE

6 avril 2018 Le gênant vert Les produits de saison

De son vrai non Sechium Edule, ce  légume à peu près inconnu des jardiniers amateurs fait pourtant preuve de beaucoup de qualités.
De culture très facile, productif, insensible aux maladies comme aux parasites, il ne craint que le gel (zéro degrés suffisent à anéantir tout espoir de récolte ).
Étant très tardif il lui faut un automne clément pour produire, sa fructification ne débutant qu’ en septembre .
La première année, il faudra vous  procurer un ou plusieurs fruits germés auprès d’un semencier ou dans un magasin de produits exotiques.
Dès le début du mois d’Avril, vous commencerez la culture sous abri ou dans une pièce fraîche et lumineuse en posant votre fruit germé sur le terreau humide  d’un pot de trois litres. Dès que les pousses atteignent quatre feuilles il faudra en  pincer l’extrémité afin de faciliter la ramification.
Dès que les gelées ne sont plus à craindre, vous pourrez transférer le(s) plant(s) en pleine terre, au pied  d’une clôture ou d’une structure adaptée au fort développement de la plante, en ayant pris soin de fertiliser copieusement, la chayotte étant  TRÈS gourmande.
Il ne faut pas espérer voir vos plants se développer avant la mi-août ce qui ne devra pas vous empêcher d’arroser si le temps est sec.
Un deuxième pincement généralisé des extrémités fin Août augmentera la production, ainsi que des arrosages fréquents.
Il ne restera plus qu’à implorer la clémence des éléments: en effet plus les gelées seront tardives plus vous récolterez.
Les chayottes, une fois récoltées (quand le gros bout commence à s’ouvrir légèrement ), se conservent plusieurs mois en cave sans soins autres qu’un contrôle régulier (dès l’apparition de taches marron il faut les consommer d’urgence ). Il sera nécessaire de rester accro aux prévisions météo afin de tout récolter dès la première menace de gelée.A la récolte vous consommerez rapidement les chayottes trop jeunes pour la conservation (sautées à l’huile d’olives c’est un régal ! )
C’est un réel bonheur, à la saison des racines, de pouvoir mettre au menu ce légume frais et fondant qui se prêt avec facilité à de multiples préparations culinaires tians, ratatouille, soupe……:gratins,

Be Sociable, Share!

chayottechouchouchristophine

Les commentaires sont fermes.