FAIRE SON PAIN.

23 février 2018 Le gênant vert Les céréalesLes classiquesLes produits de saisonLes recettes

Faire son pain, plonger ses mains au cœur d’une farine complète, la caresser, la pétrir, c’est ne plus se perdre aux baguettes « pas trop cuites », aux pains chauds à toute heure, aux nouveautés de la semaine tirées des congélateurs d’une industrie qui avance masquée en terre « artisanale ».

Faire son pain, ça commence par un vrai blé, de noble souche,aux variétés mêlées, du seigle ou du petit épeautre de Haute Provence . C’est aussi une farine complète, grise et grisante, odorante, fraîchement moulue pour qu’elle conserve toutes ses qualités nutritionnelles. C’est  enfin un levain , maison ou en poudre .

Faire son pain, ce sont des recettes toutes simples :
Un kilo de farine, un litre d’eau chaude, une cuillère à soupe de gros sel de mer ,un bon levain et pour terminer, l’acte d’amour charnel  du pétrissage.

Faire son pain, c’est  retrouver de gestes abandonnés depuis des lustres aux machines des marchands de rêves, aux dealers d’illusion « nature », aux aromatiseurs artificiels du goût et de l’existence, aux faiseurs d’argent en, somme ………..

Le pain, c’est une cuisson la semaine. Le pain, ça évolue avec les jours. Le pain, ça se tartine et ça se grille Le pain, ça sauce des délices au fond d’une assiette .Le pain ça sert de berceau à une paire de sardines à l’huile aussi bien qu’aux pâtés végétaux. Le pain ………………………………………………………………………………………………………………….

La reconquête du pain, c’est le premier pas sur le chemin de la reconquête de sa vie, de sa liberté, de l’orgueil de soi !!!!!!

.

 

 

Be Sociable, Share!

faire son painpainpain maisonvéganvégétarien

Les commentaires sont fermes.

Une reponse vers “FAIRE SON PAIN.”

  • […] Une fois la bonne consistance obtenue, mettez la pâte dans un saladier (ou laissez-la dans la cuve du robot ou de la MAP) et laissez lever pendant 1 heure à 1h15. Pâton après la première levée Renversez le pâton sur le plan de travail. Déposez votre pâton dans la cocotte. FAIRE SON PAIN. […]