LES NOUVEAUX PRODUITS ALIMENTAIRES.

26 décembre 2017 Le gênant vert On s'assied et on réfléchit

Chaque année, des milliers de nouveaux produits alimentaires sont mis sur le marché . Ils ont une espérance de vie généralement assez courte ( mode, tendance, nouveau design ).

Mais c’est quoi au juste un nouveau produit alimentaire ? Une nouvelle recette ? Un nouveau fruit exotique ? Et à quoi cela peut-il bien servir ?

Développer un nouveau produit alimentaire, c’est soit-disant coller à l’évolution du goût du consommateur, lui proposer des solutions plus pratiques, des façons plus ludiques de se nourrir .

En fait, développer de nouveaux produits alimentaires , c’est généralement, dans la réalité, transformer de la merde en merde vendable, attirante, design ou tendance .n’importe quoi pourvu que ça gagne.

De la merde colorée en rouge, parfumée à la fraise, enrobée dans un écrin design qui parle à la modernité de notre époque, c’est toujours de la merde, mais plus onéreuse    ( surtout plus rentable! )

Et la même chanson nous est resservie pour le vin: un bon goût de chêne ? Quelque sacs de copeaux dans la cuve feront l’affaire. Une envie de fraicheur ? Quelques arômes fruités, un emballage « tendance », vite qu’on retrouve enfin le vrai sens de la fête !!!

Pour moi, les nouveaux produit alimentaires, c’est du vent, et du vent dangereux en plus : additifs de toutes sortes, arômes  » naturels », conservateurs, sulfites en quantité astronomiques, Que de la joie et du bonheur !!!!

Et souvent, comble du foutage de gueule, les nouveaux produits alimentaires sont emballés dans le tablier de ma grand mère !!!!!

PS Certaines mauvaises langues diront que ce texte contient beaucoup de répétitions, c’est fait exprès, moi aussi j’ai le droit de matraquer, NDD !!!!!!

Be Sociable, Share!

nouveaux produits alimentairestendances culinaires

Les commentaires sont fermes.

Une reponse vers “LES NOUVEAUX PRODUITS ALIMENTAIRES.”

  • […] Une première que je ne suis pas arrivée à déterminer en rosette : coquelicot, capselle, ni l'une ni l'autre. Faudra attendre les fleurs ! Rosette de cardamine hérissée ou cressonette, de la famille des choux (Cardamine hirsuta L. – Brassicacée) se mange en salade, saveur piquante agréable en mélange. Mauve, à feuille ronde peut-être (Malva rotundifolia L. – Malvacée), saveur très douce, permet de faire des sirop pour les gorges irritées. Complète bien d'autres plantes amères ou rapeuses, se mange cuite ou crue en salade. Bourrache (Borago officinalis – Boraginacée) plante cultivée qui essaime beaucoup dans le jardin. Les feuilles se mangent aussi cuites, pour une soupe par exemple. Autonomie. MA TABLE des "DELICES" ECOLOS. Si la pollution était négligée… LES NOUVEAUX PRODUITS ALIMENTAIRES. […]