LES POIRES DE TERRE.

19 novembre 2017 Le gênant vert Au jour le jour

 

 

 

Des trois plants commandés à la ferme de sainte Marthe, j’ai obtenu 5 plantes en pot, que j’ai repiqué le 15 mai en pleine terre, en ayant pris soin de déposer une pelletée de compost au fond du trou.Petit à petit, les plants on grandi avec beaucoup de vigueur jusqu’à fleurir fin septembre.

 

 

 

 

 

 

 

Au moment de récolter, j’ai coupé l’abondante végétation puis, avec précaution, j’ai extait l’énorme motte en la cerclant à la triandine.

 

 

 

Les racines se. présentent en un amas compact, difficile à démêler sans dégâts

 

 

 

 

Après avoir séché et rentré en cave les racines ( dans la tourbe ) et les souches que je compte, si tout va bien diviser au Printemps pour en replanter et en faire profiter les copains.

 

 

 

 

Pour le moment, nous en sommes à la phase dégustation test, les poires de terre ont une consistance originale, tenant effectivement de la poire.
Elles n’ont pas un goût très typé, aussi bien crues ( carpaccio ou râpées ) que sautées ou cuites à la vapeur. ma première impression est qu’elles gagnent à ne pas être trop cuites.Elles sont délicieuse en chips apéro, juste séchées en rondelles fines, succès garanti.

Recettes sur le site .

 

 

Be Sociable, Share!

Yacons

Les commentaires sont fermes.