FAITES LA FETE AUX FROMAGES

18 janvier 2016 Le gênant vert Les produits de saison

 

Il est de bon ton de faire haro sur le fromage chargé de tous les maux de notre siècle qui a mal à sa bouffe. Il semblerait que les fromages soient trop gras, qu’ils  cultivent nos excès de cholestérol, ( surtout après une entrée de charcuterie industrielle et un bonne viande en sauce ), et qu’en plus ils risquent de nous empoisonner à grands coups de listériose, rien que ça !!!
Moi, la bêtise humaine me fait de moins en moins rire, surtout quand elle est téléguidée par des marchands de soupe ( médicaments margarineux ou margarines médicamenteuses )
Qu’on se le dise une bonne fois pour toutes le fromage est un excellent aliment à condition toutefois qu’il soit :
1) au lait cru et si possible fermier ( si on connait la fermière c’est encore mieux )
2) consommé lors d’un repas sans autre source de protéines animales, hormis les œufs.

La cuisine des fromages, donc.Ou plutôt la cuisine avec le fromage, on ne va quand même pas mettre plus de fromage que de patates.

 

LES SAUCES

 

En accompagnement de toutes sortes de légumes vapeur, au goût de chacun, après essais et tâtonnements, on fera fondre du fromage dans un liquide, ( généralement de la crème animale ou végétale mais ce peut être du vin ou du bouillon ) puis on nappera les plats du mélange, dans le but de les gratiner ou simplement de les enrichir, dans le but de se régaler sûrement.

LES TARTES

Il en est de fameuses ( dans tous les sens du terme ):dont l’énumération, déjà m’agace les papilles de la mémoire: tarte au maroilles, tarte au Beaufort etc..auxquelles on pourra à l’infini ajouter maintes et moultes tartes aux légumes agrémentées de fromages divers et variés . Le présent site se donne entre autre pour mission d’en rajouter à la liste, au gré des saisons et des envies .

LES GALETTES

En général ces galettes se composent d’un mélange harmonieux de légumes râpés, de flocons de céréales et d’œufs.mais l’ajout d’une généreuse portion de fromage râpé leur donnera une autre dimension tout en complétant l’apport protéinique  On pourra ainsi marier avec bonheur flocons de maïs, potiron et Roquefort, entre autres

 GRATINS, RACLETTES,TARTIFLETTES ET FONDUES

Il y a mille et une façons de faire fondre et gratiner du fromage, certaines recettes sont ethniques, culturelles ou ancestrales, d’autre pure invention de fabricants d’appareils indispensables ou de « fromages » indéfinissables.Pour faire son choix il suffira de se fier à son instinct: peu de technologie et beaucoup de goût .Quelques bons produits assemblés simplement ce sera déjà pas mal, par exemple: des pommes de terre vapeur, un mont d’or servi à la cuiller ( c’est pas meilleur à la louche ), une salade scarole bien blanche qui n’aura pas subi l’affront du sachet plastique et un côtes du JURA (Savagnin ou Poulsard ) devraient suffire à votre bonheur .

UN VRAI REPAS TOUT EN FROMAGES

Il y aura une alchimie à réussir:
Quelques convives de bon aloi,
Un fromager serviable ( c’est un bel exemple de pléonasme destiné à l’éducation des masses )
Un choix de pains dodus et odorants,
Et quelques vins superbes de simplicité et de vigueur.

Un repas de fromages se veut d’abord organisé, croissant puis décroissant pour s’achever dans les moelleux, tant fromage que vin.Si quelque penchant vernaculaire vous pousse à la dégustation de bière, pourquoi pas . Toutes ces nobles boissons n’ ont elles pas été conçues pour le plaisir des sens, il faut juste adapter les associations, d’où le recours au fromager sus-cité .
Un bon repas de fromages nécessitera donc la fréquentation de deux cavistes, l’un en vin, l’autre en fromage et s’il en est un qui marie les deux talents….on l’aime déjà et l’on court à son huis

Be Sociable, Share!

fromagegalettegratinraclettetarte

Les commentaires sont fermes.