PARLER DES LEGUMES

29 décembre 2014 Le gênant vert Au jour le jour

Parler des légumes, c’est (..) partir à la recherche d’un territoire, d’une culture, c’est retrouver les traces d’une histoire qui se faufile dans l’étymologie d’un mot,, le voyage d’un produit d’une région à l’autre, d’un pays à l’autre, d’un domaine symbolique à un autre ( pourquoi les carottes rendent-elles aimable et les enfants naissent-ils dans les choux ?), passer d’un potager à un poème, d’un tableau à une marchande des quatre saisons, ces dames au verbe haut qui poussaient leur charrette dans les rues de Paris en vantant leurs salades fraîches, d’une chanson, peut être, à un conquistador qui rapportera des pousses et des condiments nouveaux dans les flancs de sa caravelle. C’est voyager dans l’espace et dans le temps, du collectif au plus intime, c’est croiser nos savoirs et nos questions, nos expériences, nos curiosités . Dans la cosse d’un petit pois, dans les graines d’une tomate, dans les fanes de radis que nous jetons sans y prêter attention se cachent des trésors.
Eh oui ! les légumes ne sont pas aussi végétatifs qu’on pourrait le penser. Ils naissent, vivent et meurent, et modestement, sans en avoir l’air, constituent peut être, depuis l’aube des temps, la rencontre la plus féconde de la nature et de la culture.

Évelyne BLOCH-DANO
La fabuleuse histoire des légumes
Éditions Grasset et Fasquelle 2008

Be Sociable, Share!

Les commentaires sont fermes.